Carnet de route

Entre Elétot et les Dalles

Le 09/05/2021 par MB

9h, place du Marquais à Elétot sur la côte d’Albâtre : 8 randonneurs sont au rendez-vous – Brigitte, Gérard, Pascal, Véronique, Marie-Jo, Marion, Monique et Martine qui a préparé le parcours – sans oublier Gribouille la chienne randonneuse…

Elétot ou Eletot ? Le débat est ouvert ! L’accent sur le premier « e » ne fait aucun doute. Mais, si nombre de gens prononcent « élétot », on relève que les panneaux indicateurs ne comportent pas toujours d’accent sur le second « e » (*)…

C’est parti… Mais il fait déjà chaud et bien vite une pause s’impose pour enlever une ou deux couches. Le temps est lourd, passablement orageux et il nous semble bien entendre le tonnerre alors que nous cheminons sur le plateau entre les champs de Calmare et de Montmare… A moins que ce ne soit quelque chasseur ?

Puis nous descendons dans le vallon du côté du Bois Joli avant de remonter vers Ecretteville. Traversée du village, descente dans un autre vallon et nous remontons ensuite par la côte du Marché vers Saint-Pierre-en-Port. Nous restons en bordure du village et atteignons le château d’eau, un endroit du plateau battu par les vents où il fait en général bien frais. Mais aujourd’hui chose rare, il souffle à peine un zéphyr et il fait plutôt chaud. Nous descendons vers les Fonds de St-Pierre avant de remonter en pente douce par les Fonds des Hêtres vers Sassetot le Mauconduit. Bientôt le château est en vue. Sur l’esplanade, nous apercevons de jolies fleurs colorées qui entourent la statue de l’impératrice Sissi. En nous approchant nous remarquons qu’il s’agit de fleurs artificielles en laine !

Nous contournons l’enceinte du château et rejoignons le GR21 qui va nous mener aux Petites-Dalles. Le chemin est agréable en lisière de forêt. Tiens, trois yourtes aménagées en habitations principales… Un peu plus loin, alors que Les Petites Dalles sont en vue, nous pouvons cette fois observer quelques maisons imposantes, certes élégantes, brique et silex comme il se doit dans le Pays de Caux mais comportant tours, toits aux formes tarabiscotées – sans doute de « simples » résidences secondaires…

Nous remontons en haut des vallées sur le sentier côtier – ça monte « sec » : la vue est belle sur les falaises et la mer qui a des teintes « émeraude ». Puis le sentier amorce sa descente vers Les Grandes Dalles. Un petit tour à la plage s’impose… Enfin de plage il n’y a guère car la mer est bien haute.

Pique-nique ici ou plus haut ? Finalement ce sera plus haut car nous préférons grimper la bonne côte qui nous mène vers Saint-Pierre avant le repas. Nouvelle montée bien raide ! Nous cheminons ensuite sur le plateau où l’on peut observer quelques gabions avant d’atteindre une aire de pique-nique en haut de la falaise. Chouette endroit pour la pause méridienne ! Cependant la pluie se met à tomber à grosses gouttes. Mais cela ne va pas durer : ouf !

Nous repartons ! Nous descendons vers la plage de Saint-Pierre par Le Raidillon – le bien-nommé… Nous quittons la route et remontons sur le plateau par un sentier plutôt bucolique entre les arbres. Là une piste agricole quelque peu monotone nous ramène à Elétot. Mais non la boucle n’est pas finie. Nous bifurquons vers la droite pour retrouver le bord de falaise. La vue est magnifique et la descente dans le Val Husson entre les ajoncs et la mer est bien belle. Nous remontons ensuite la valleuse d’Elétot et cette fois nous regagnons le village. Cette fois la rando est finie !

Bilan : une belle balade entre mer et campagne ! Merci à tous les participants pour leur bonne humeur !

PS: quelques photos ici

(*)  Quelques éléments trouvés dur Wikipedia:

"Le nom du village est attesté sous les formes Sclestetoth vers 1023, Esletetot vers 1025, Eslettot en 1032 et 1035.

Il s'agit d'une formation toponymique médiévale, composée des éléments vieux norrois sletta « terrain plat », qu'on retrouve aussi dans Eslettes (Seine-Maritime, Esletis vers 1040) et dans les toponymes danois Sletten et anglais Sleights.
Le second élément -tot représente le vieux norrois topt, utilisé comme terminaison dans près de 350 noms de lieux normands. Il signifie « ferme, propriété rurale ».

L'étymologie et la tradition justifient l'orthographe et la prononciation Élétot et non pas Életot..."







CLUB ALPIN FRANCAIS LE HAVRE
55 RUE DU 329ÈME R.I.
FORT DE TOURNEVILLE
76620  LE HAVRE
Contactez-nous
Tél. 07 83 31 08 92
Permanences :
Vendredi 18 h 00 - 20 h 00 (gymnase Louis Blanc)
Activités du club
Agenda